Recette #2 Tofu Général Tao

Je sais, rien qu’au mot “tofu” 80% des lecteurs sont en PLS mais laissez-moi vous convaincre que cet aliment a du bon. Ce “fromage” de soja peu ragoûtant à première vue est très riche en protéines, calcium et fer et avec un peu de préparation, bon au goût également.
Nous sommes assaillis de toute part d’injonctions, de scandales, de régimes “sans” au point de ne plus savoir quoi manger.
Je vous propose d’éviter les extrêmes. Diminuer la viande est une nécessité – pour des raisons de santé, d’éthique et d’environnement – mais ne basculons pas du côté obscur de la force à traquer la moindre source animale et à vilipender ceux qui mangent différemment (oui, vilipender, mot emprunté aux années soixantes pour le besoin de cet article).

Les restrictions font le lit des compulsions. Évitons les extrêmes, a fortiori si l’on a déjà une relation compliquée avec la nourriture (coucou contactez-moi).
Cultivons la variété, intéressons-nous aux cuisines d’autres pays pour diversifier un peu plus notre alimentation, ouvrons la discussion sans verser dans la propagande qui casse bien les burnes de tout le monde.Et servez ce plat à belle-maman sans lui dire ce que c’est, ça envoie des paillettes (oui, ça sent le vécu).
On peut bien entendu décliner cette sauce avec toutes sortes de légumes, varier les accompagnements (riz, nouilles de riz, nouilles udon) ou changer la source de protéines. Le bonheur est à portée de main, foncez.

Personnellement, je pourrais en manger TOUS LES JOURS et être heureuse. Je suis cet individu qui peut manger les mêmes choses, regarder les mêmes choses, lire les mêmes choses à l’infini et y trouver à chaque fois une source de joie sans limite. Suis-je pathétique? Ou est-ce en réalité la clé du bonheur éternel ? Vous avez une heure.

On remercie Jean-Philippe pour cette recette.

Ingrédients (pour 2 personnes)

  • 1 bloc de tofu (100 g),
  • 1 bonne CAS de fécule de maïs,
  • de l'huile,
  • 1 gousse d’ail hachée,
  • une pincée de gingembre haché et de paprika fumé (=optionnel mais si bon),
  • 1 ou 2 CAS de sirop d’érable,
  • 2 CAS de sauce soja,
  • 2 CAS de ketchup,
  • 1 petite CAC de sauce Sriracha (ou plus selon votre amour du piquant),
  • un peu d'eau/bouillon de légumes.

Marche à suivre

  • Couper le tofu en dés et bien l’enrober de fécule de maïs,
  • Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Y faire revenir les cubes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés et croustillants,
  • Mélanger les ingrédients de la sauce dans un bol et la verser sur le tofu. Bien laisser caraméliser. Si besoin, ajouter un peu d'eau ou de bouillon de légumes pour allonger la sauce,
  • A côté de ça, on prépare ses légumes et son accompagnement, comme un lit de riz blanc tel un nuage du paradis.

 

J’ai décidé d’arrêter de mentir à moi-même en prétendant aimer le riz complet.

Team riz blanc forever, tant pis pour l’indice glycémique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.