Food of ze week#1

Prendre des photos de ce qu’on mange est devenu monnaie courante. N’ayant pas réussi à percer comme food instagrameuse (oui, c’est un métier), je me contenterai de partager certaines photos avec vous.

Bien entendu, Instagram n’est pas un reflet de la réalité.

Non, personne ne se nourrrit exclusivement de burgers-frites ou de pâtisserie, on ne peut pas systématiquement se faire un petit-déjeuner photogénique et le « healthy » n’est pas une secte élitiste qui requière 0 faux-pas sous peine de torture. Il faut bien se dire qu’on ne montre que les photos qui nous arrangent et l’on néglige souvent d’immortaliser sa tomate-mozza ringarde ou son jambon-beurre mangé sur le pouce. Prenons donc du recul sur ces photos engendrant parfois de la culpabilité.

Bref, cette semaine j'ai mangé

Des plats d’exception au restaurant une étoile Michelin de Pierre Gagnaire à Gordes, Pèir. Du bonheur à chaque bouchée, qu’on mange avec une attention confinant au recueillement et qui nous rappelle le plaisir que peut être l’acte de manger. A fortiori de si bons produits cuisinés avec tant d’adresse et qui plus est avec une personne chère son coeur (c’était mon anniversaire de mariage, laissez-moi être niaise).

L’exemple typique des plats absolument pas instagrammables qui sont mon quotidien : un ensemble de restes pas forcément cohérent (pommes de terre au four, houmous) avec les légumes frais qui me faisaient envie (asperges) et les moins frais qui devaient être utilisés (poireaux en fondue avec du roquefort).

On n’est pas tous Pierre Gagnaire mais on fait avec les moyens du bord.

de bons restes

Et parce que la schizophrénie alimentaire me caractérise bien, je suis passée de l’étoilé au fast-food ; comme quoi, on peut trouver du plaisir absolument partout. J’ai enfin goûté un Quick’n Toast, convaincue par un collègue d’enfin changer de mon sempiternel Giant.

J’ai deux choses à dire :

  1. très bon mais Giant>>>tout,
  2. RENDEZ-NOUS LES QUICKS.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.